Lumière encore et toujours

Un coucher de soleil à Saint Paul de Loubressac

Sans lumière pas de sujet, et pas de sujet,  pas de photo. La lumière révèle le sujet.

La lumière est ce qui conditionne la photo, c’est la lumière qui va décider de la qualité de votre prise de vue.

La lumière peut être chaude, froide, faible, forte, rasante, venir d’en haut, être diffuse ou alors être tranchante, elle peut être naturelle ou artificielle.

Si une des qualités changent, alors l’émotion que vous allez ressentir sera différente, et ce sera une image différente.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise lumière, il y a la lumière qui est là ou que vous avez créée, mais c’est vous qui décidez de faire la photo, avec la lumière présente.

Ces quelques mots pour dire que si vous n’êtes pas capable de lire la lumière, et d’observer ce qui se passe, alors vous ferez vos photos, au petit bonheur la chance.

Il faut être capable de lire la lumière ambiante qui peut-être faite de lumière naturelle et artificielle, pour essayer de la maitriser, et finalement faire les photos que vous avez envie.

Pourquoi connaître la lumière?

Pour qu’une photo soit ce que vous avez envie que votre public voie ou ressente, vous devez être capable d’exposer en fonction de cette intention. Cette intention pourra aller jusqu’à son terme, si vous connaissez la lumière.

Si vous connaissez la  lumière, alors vous pourrez commander votre appareil pour qu’il expose comme vous le souhaitez.

L’exposition idéale n’existe pas, même si on a tendance à dire qu’une photo bien exposée, est un équilibre entre les hautes et basses lumières, mais le modèle d’équilibre n’existe pas, c’est vous qui allez décider de cet équilibre.

Comment connaître la lumière ?

L’observation est la première et indispensable mise en œuvre pour appréhender les phénomènes lumineux, et cela tout le temps, et en tous lieux. Il n’y a pas besoin d’appareil photo pour faire cet exercice, et il est même recommandé  d’observer sans appareil, et pourquoi pas prendre des notes de ce qu’on voit.

Cette observation peut commencer par l’observation de ce qui se passe autour de vous, en repérant les zones lumineuses, moins lumineuses, et « traduire ‘ votre photo en nuance de gris, et voir votre scène en noir et blanc.

Lorsque cette capacité vous sera familière, prenez des photos, et regardez comment votre appareil réagit, selon les réglages que vous avez faits. Essayez de variez votre exposition référente. Cela implique que vous prenez la main, et que vous décidez de l’endroit où vous allez prendre la mesure de l’exposition.

Notez ce qui se passe, et tirez en les conclusions pour votre pratique photographique.

Je vous ai mis deux photos, une en lumière naturelle, et une autre avec une lumière entièrement artificielle, où je joue avec les ombres, puisque maitriser la lumière, c’est maitriser les ombres, qui donnent un caractère, une intensité, et une émotion à votre image.

Bonne observation, bonne exposition et bonnes photos.

 

Christian

🙂

Vin de Cahors Clos La Coutale
Clos La Coutale 2015
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s