La seule limite est votre imagination….

Il m’est arrivé, régulièrement, de rencontrer des photographes blasés, déçus, ou même parlant d’arrêter la photo, parce qu’ils n’avaient plus d’inspiration.
La photographie ne peut pas être détaché de notre condition humaine, pour faire de la photo, pour aimer faire de la photo, il faut se donner « les moyens », et ses moyens n’ont rien à voir avec la qualité de votre matériel.
Les moyens dont je parle, c’est la place que vous faîtes à la photo, dans votre vie intérieure.

Il ne faut pas en parler, il faut photographier, il faut observer, il faut avoir envie, et nourrir cette envie,  mais surtout ne pas se contenter d’avoir envie et de rester devant son ordinateur à rêver des photos que vous ferez plus tard.
Plus tard, c’est maintenant, tout de suite, qu’il pleuve, qu’il fasse soleil, que vous habitiez en ville, à la campagne…
Là où vous êtes, ici, et maintenant, vous pouvez témoigner avec votre regard, avec votre envie, de ce qui se passe ou de ce qui ne passe pas.
C’est bien de s’inspirer d’autres photographes, mais arrêter de vous juger, faîtes les photos que vous avez envie, et si vous n’y arrivez pas, alors cherchez la raison, raison technique, raison artistique, et lorsque vous aurez la réponse, alors une piste de travail, de progression, s’ouvre devant vous. N’ayez pas peur de l’effort, parce que la photo, comme toute discipline, c’est beaucoup de travail.
Des sujets il y a à l’infini, des techniques, elles sont légions, et vous n’en avez surement pas fait le tour.
Ne cherchez pas la reconnaissance à tout prix, soyez assez humble pour vous exposer à la critique de l’autre, et de cette manière vous progresserez.
10 000 photos sont un minimum pour commencer à faire des photos correctes.
Une technique que je préconise, c’est de prendre un sujet, avec le matériel que vous avez, en vous fixant ou pas des contraintes, de temps ou de matériel ou…, et d’aller au bout du sujet, afin d’avoir le sentiment que vous avez « essoré » le sujet, et qu’il n’y a plus rien à photographier.

La limite à votre créativité c’est votre imagination, et votre imagination sera le résultat de votre envie, et cette envie sera nourrie par votre travail photographique, et alors vous trouverez votre voie.

Les photos qui suivent ont été réalisés ce matin, le sujet : le tournesol, temps imparti 1h30, longue focale (70-200) et 24mm. Dans chaque photo, il y a une intention particulière, intention que je prolonge dans la post production.

Bonnes photos

Christian 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s