Le mode Iso-Automatique pour plus de liberté et de souplesse

Un article un peu dense et technique mais ces explications sont nécessaires pour bien comprendre ce mode semi-automatique.

Il  me semble que cette fonctionnalité, qu’on retrouve sur beaucoup d’APN, vaut la peine d’être décrite pour savoir comment ça marche et dans quelles situations l’utiliser.

J’ai souvent écrit qu’il fallait rester maître de son appareil pour les photos qu’on a envie de faire.
Or il se trouve que dans le métier de photographe, certaines situations, obligent à « parer au plus pressé », pour ne pas rater le bon cliché, la photo qui va faire que vous n’aurez pas perdu votre temps, que vous soyez un amateur ou un professionnel.
Le mode iso automatique, est une facilité, qui va vous permettre d’être plus réactif dans des conditions difficiles de lumière et changeantes, comme un spectacle par exemple, où vous avez des éclairages qui peuvent changer très souvent, en intensité, mais bien d’autres situations aussi.

Essayons de comprendre comment l’appareil se comporte, lorsqu’on met en route cette fonction qu’on pourra trouver dans le menu de l’appareil, ou alors directement programmable avec une combinaison de touches propre à chaque modèle d’APN.

Priorité ouverture
En priorité ouverture, et bien vous aurez bien sûr la main mise sur votre ouverture, l’appareil compensera avec la vitesse, et une fois un certain seuil atteint, alors les isos compenseront . Ce seuil sur beaucoup de boitiers, vous pouvez en décider.
Pour cela il faut aller dans le menu réglage de la sensibilité, et donc suivant votre focale, vous pouvez lui indiquez sous quelle vitesse minimum vous ne voulez pas descendre.
Une fois cette vitesse atteinte, et bien les isos prendront la relève, mais si vous atteignez ensuite la limite des isos que vous avez fixé, et bien c’est la vitesse qui continuera à descendre, et là à ce moment vigilance, puisque vous serez au-là du seuil que vous avez fixé, et vous risquez alors le flou de bougé.
C’est assez génial, quand on a peu de temps pour prendre des décisions de réglages.

Priorité vitesse
En priorité vitesse, vous aurez la main mise sur la vitesse, votre appareil compensera par l’ouverture jusqu’à la limite physique de votre objectif, une fois cette limite atteinte, et bien les iso prendront la relève, jusqu’à la limite que vous avez indiqué.
Au-delà, vous aurez des clignotements de vos isos qui seront l’indication que vous êtes en train de sous exposer votre image.

Manuel
En mode manuel, et bien vous faîtes ce que vous voulez, et quand l’appareil comprend que vos choix, (focale et vitesse), ne sont pas suffisants pour avoir une bonne exposition, alors les iso se mettront en marche tout seul, jusqu’au seuil que vous aurez indiqué, dans le menu réglage de la sensibilité.
Ce seuil d’iso ne sera pas dépassé, et si vous continuez à augmenter votre vitesse ou fermer votre diaph, et bien vous sous-exposerez votre image, mais si vous êtes attentifs à ce qui se passe dans votre viseur, vous vous en apercevrez.

Pour tous les modes
Dans tous ces modes, vous avez la possibilité d’ajuster votre exposition, avec le bouton de compensation d’exposition.
Dans tous ces modes vous pouvez décider de la limite d’iso que vous voulez. Et cette limite varie suivant les capacités des boitiers à monter en iso, et c’est à vous de savoir  quel seuil vous ne voulez pas dépasser.(800, 2500, 6400…etc.), en fonction de la qualité de vos images que vous constaterez en post production.

Bonnes photos

Christian 🙂

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s