Chambre noire et lumière

On parle toujours, de lumière en photo, et photographier, veut dire écrire avec la lumière, essayons d’expliquer pourquoi historiquement et techniquement.

Le principe de la photographie, a été calqué sur le principe de la chambre noire, observé et décrit pour la première fois par Léonard de Vinci.

chambrenoire
Illustration prise sur fr.wikibooks.org

Le premier à fixer une image est un Français Nicephore Niepce (1822) et il faudra attendre 1841 pour que Fox Calo, un anglais, découvre les négatifs, à partir des quels on pourra développer plusieurs images, et plusieurs avancées significatives se produiront, jusqu’à ce qu’un ingénieur allemand, Oscar Barnac, réalise le premier Leica en 1924, qui pouvait prendre 36 vues en 35mm.

Concernant le principe de la chambre noire, pour faire vite et simple, c’est l’observation, que quand la lumière rentre dans une chambre noire, par une petite ouverture, une image de la réalité extérieure, se projette mais à l’envers (observation de Léonard de Vinci).
Cette image projetée, est ensuite fixée (autrefois sur la pellicule et maintenant sur le capteur), et  traitée numériquement avec nos appareils modernes (JPEG), au lieu d’être fixée sur des négatifs, pour ensuite être développée sur des « positifs ».

Voilà pour le principe qui est régi par des lois physiques, qui seront modulées par l’influence :

  • Du diamètre du trou (diaphragme) par lequel rentre la lumière et aura une conséquence sur la netteté de l’image
  • De la distance entre le sujet et le capteur qui influencera  la netteté.
  • De la qualité de la surface qui reçoit la lumière, et qui fixe l’image (capteur). On parlera de sensibilité iso.

En considérant, simplement ces trois facteurs, on se rend compte que c’est la façon dont la lumière entre dans la chambre noire et comment elle est réceptionnée, qui vont déterminer la qualité de notre photo, quel que soit le sujet photographié.

C’est toujours la lumière, qui éclaire le sujet, « qui va mettre l’ambiance »,  et toucher nos émotions en positif ou en négatif.
C’est pour cette raison, qu’il est important, de connaître techniquement vos appareils, pour savoir et comprendre les conséquences de vos choix techniques en termes de lumière et d’exposition.

Si vous ne maitrisez pas ces conséquences, vous aurez du mal à écrire votre intention photographique, et à faire les photos que vous avez envie de faire.

Je profite de cet article pour signaler un blog et un photographe qui est une source d’inspiration et de travail, dans mon activité quotidienne de photographe d’entreprise, il s’appelle Stéphane Grossin, son blog http://www.comment-photographier.com

Bonnes photos et bonnes fêtes.

Christian

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s