Cacher, Suggérer, Inciter….

Je cache, je suggère, j’incite ou je raconte une histoire ou le début d’une histoire. Il faut que ce début soit assez accrocheur pour que chacun se l’approprie afin d’avoir envie d’inventer la fin ou la suite.

C’est de cette façon, qu’il peut être intéressant de  faire une photo, elle peut se faire toute seule de cette manière, mais y penser, peut  donner une direction, afin de ne pas montrer tout, pour  finalement titiller l’imaginaire du lecteur.

Il est donc des fois intéressants, dans une prise de vue, de ne pas tout montrer d’une scène, et donc de laisser l’imaginaire du lecteur faire le reste.

Inciter, donner une direction, peut faire aussi partie du « mouvement », qu’on a envie de donner à l’image, et pour cela donner un titre, se servir d’une citation, qui nous parle, en rapport avec la photo, peut-être très excitant.

Pour faire cela, on peut jouer avec les couleurs,  les contrastes, le flou, le cadrage et dont la composition, bref tous les artifices artistiques, et tous les artifices techniques que nos appareils permettent.

Quelques exemples pour illustrer ces propos.

La première photo avec les ombres chinoises où évidemment, il manque tellement de détail que ce soit dans les hautes lumières que dans les basses lumières, que l’imagination essaye de palier en se projetant.

Paysage (1 sur 1)
Ombre chinoise

Ici, on fait participer le spectateur en le projetant dans l’action, on l’incite à être acteur, ici dans cette photo, il est acteur et voyeur, à cause du premier plan, qui cache, mais qui donne envie.

homme aéroport-2

Ici c’est plutôt les couleurs, et la mise scène, avec un premier plan, qui nous mène à quelque chose d’original et de contrasté avec l’environnement, et tout cela va venir titiller l’imagination.

peinture urbaine
Décor de cinéma ou réalité?

Impossible de ne pas évoquer le flou, qui est le moyen le plus créatif pour jouer avec l’oeil du spectateur, et ses émotions.

Ici, j’ai pris un exemple très simple, avec deux photos presque identiques, dont une a été prise avec un diaph très ouvert.
Maintenant, essayez de ressentir la différence en regardant les deux. Il n’y en a pas une qui est meilleure que l’autre, simplement ce ne sont pas les deux mêmes photos, elles ne racontent pas la même chose, et vous ne ressentez pas la même chose en les regardant une après l’autre.

Flou

Flou-2
Vigne de printemps

Je pourrai évidemment multiplier les exemples, mais le message de ce post, était de vous faire réfléchir sur l’intention du photographe, et finalement de booster votre créativité.

  • Qu’est ce que je montre?
  • Quelle est mon intention?
  • Comment?

Bonnes photos !!

Christian

🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s