Une bonne exposition, est-ce que ça existe?

Bien exposer:

C’est décider de la quantité de lumière qui va rentrer dans votre appareil, afin d’avoir  toutes les nuances en termes de colorimétrie et de gris présents dans la scène photographiée.

Mais c’est aussi avoir toutes les nuances que voit le photographe, qui a une vision subjective par défaut.

Et c’est aussi avoir les nuances que veut le photographe pour une scène donnée, qui peuvent être totalement différentes d’une certaine réalité.

Vous l’avez compris, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise exposition. Mais une fois qu’on a dit ça, on n’a rien dit, et il est quand même nécessaire de connaître les standards de la bonne exposition pour ensuite avoir le loisir de faire dériver notre exposition volontairement, afin qu’elle rejoigne notre intention photographique.

Pour savoir si on a bien exposé, un outil imparable, le seul, c’est l’histogramme que vous avez sur votre APN, et que vous pouvez faire apparaître soit pendant la photo (pour certains hybrides), et après la photo pour tous.

A gauche on pourra lire les basses lumière, et à droite les hautes lumières, avec donc toutes les nuances de gris entre les deux, sachant que chaque couleur a sa « traduction » en gris.

Des exemples d’histogramme :

Un histogramme dont on peut déduire que la photo est sous exposée  avec très peu, voir pas du tout de haute lumière, et des noirs bouchés, ce qui peut correspondre à certaines scènes prises de nuit, mais pas seulement :

Histogrammesousex

Un histogramme où les basses lumières sont inexistantes avec en contrepartie beaucoup de hautes lumières et des blancs cramées sont signalées ici par la courbe qui est collée à la partie gauche de l’histogramme.

Histogrammesurex-33

Un histogramme où toutes les nuances sont présentes, et on peut dire « par défaut », que c’est un bon histogramme, et donc une bonne photo en termes de nuances de gris. Il y aura beaucoup de choses à voir, puisqu’il y a beaucoup de matière.

Histogrammeok-34

Si vous travaillez dans un mode semi automatique (priorité à la vitesse ou priorité au diaphgragme ou dans le mode programme), ou en manuel, et bien vous avez la main mise sur cette exposition, c’est à dire que vous décidez de comment votre photo va être exposée.

Pour les quelques sceptiques qui sont encore en mode automatique, (oui je les vois, assis au fond de la classe à côté du radiateur:), voilà quelques arguments qui devraient les convaincre.

Dans un prochain article, on parlera de comment bien exposer une fois sur le terrain.

Bonne photo.

Christian 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 réflexions au sujet de « Une bonne exposition, est-ce que ça existe? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s